­

Rafraîchisseur Adiabatique par Evaporation

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Comment fonctionne le rafraîchissement adiabatique ?

Histoire du rafraichissement adiabatique par évaporation

"Un peu d'histoire"

Le principe naturel de la bioclimatisation était déjà utilisé il y a 2000 ans. Bien avant les premiers jours de notre calendrier, les romains utilisaient les bienfaits du rafraichissement dit évaporatif. Les maisons n'avaient pas de façade murée mais des tentures drapées qui permettaient la circulation de l'air car le climat était très chaud à cette époque. Durant les plus fortes chaleurs, les habitants imprégnaient les tentures d'eau. Ainsi la circulation d'air extérieur au travers des rideaux en s'évaporant procurait alors un air frais à l'intérieur de la maison bioclimatisée.

 

"Un peu de thermoclimatologie"

En été, lorsque l'air est chaud et sec, la masse d'air ambiante provoque un ressenti thermique conséquent.

Dans nos régions tempérées où la température peut atteindre 35°C à l'abri du soleil, si soudain l'orage gronde, la température peut chuter à 22°C ou 25°C quelques heures plus tard. Ce phénomène climatique est le fondamental de l'ADIABATIQUE ou Rafraîchissement par évaporation.

 

Rafraichissement d'air par évaporation

"Un peu de physique"

L'air se rafraichie en contact de l'eau tout simplement parce que l'air très chaud et sec qui va permettre l'évaporation va entraîner l'énergie chaude et ainsi se rafraîchir et s'humidifier.

C'est le principe physique de l'adiabatique ou évaporatif qui est symbolisé par le RAE (Rafraîchissement de l'air par évaporation).

C'est la technologie de l'ECOFRESH

 

"De cela, faisons la synthèse"

ECOFRESH est la maîtrise du phénomène adiabatique, évaporatif ou la bioclimatisation. Pour cela, il suffit de comprendre le schéma ci dessous.

ECOFRESH est équipé d'un ventilateur haute pression hélicoïdal qui aspire l'air extérieur. Cet air extérieur est pulsé sur un élément cellulose fabriqué en nid d'abeille, pour augmenter sa capacité d'humidification par sa structure et sa surface. L'air au passage condense et se charge en hygrométrie tout en perdant de sa température.

 

Schéma de fonctionnement du rafraichissement d'air adiabatique par évaporation

 

En conclusion, plus la température de l'air aspirée est haute et sec, plus les résultats sont spectaculaires.

Par exemple, dans les régions du moyen orient tel l'Arabie Saoudite où en période estivale l'air est très chaud et très sec, l'ECOFRESH qui aspire de l'air extérieur à 40°C et 15% d'hygrométrie, restitue dans les bâtiments une température à 25°C et 67 % d'hygrométrie.

 

 

­